L’eau au service de la paix : Agissons pour un avenir durable

Chaque année, le 22 mars, le monde entier célèbre la Journée mondiale de l’eau. Cette journée est une occasion de sensibiliser le public à l’importance cruciale de l’eau et de l’assainissement, et de promouvoir des actions concrètes pour lutter contre la crise mondiale de l’eau. En 2024, le thème de la Journée mondiale de l’eau est « L’eau au service de la paix », mettant en lumière le rôle vital de l’eau dans la promotion de la paix et de la prospérité.

Il est essentiel de reconnaître que l’eau est un droit fondamental pour tous les êtres humains. Malheureusement, dans de nombreuses régions du monde, l’accès à l’eau potable reste un défi majeur. Le Sahel, en Afrique, est l’une de ces régions où la pénurie d’eau est particulièrement préoccupante. Les habitants de régions comme Sakoula, au nord de Ouagadougou au Burkina Faso, peinent quotidiennement pour avoir accès à une quantité suffisante d’eau potable. Plus de 50% de la population doit parcourir plus au moins un kilomètre pour chercher de l’eau, tandis que près de 75% ont moins de 20 litres d’eau par jour, une quantité bien en dessous des recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Face à cette réalité alarmante, des initiatives comme le projet « WASH Sakoula » ont été lancées pour améliorer l’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires dans la région. Ce projet ambitieux vise à construire et réhabiliter des forages, à installer des latrines familiales et publiques, ainsi qu’à sensibiliser la population aux pratiques d’hygiène de base. Grâce à ces efforts, plus de 60 000 personnes pourront bénéficier d’une amélioration significative de leurs conditions de vie.

La crise de l’eau n’est pas seulement un problème local, elle a également des implications mondiales. Les ressources en eau transfrontières sont devenues un enjeu majeur, affectant la stabilité politique et la paix entre les nations. Plus de 3 milliards de personnes dépendent de ces ressources partagées, mais seulement un petit nombre de pays ont conclu des accords de coopération pour leur gestion. 

L’eau est malheureusement souvent un facteur de conflit. Cependant lorsqu’elle est gérée de manière équitable et durable, elle peut favoriser la coopération et la stabilité entre les nations.

En cette Journée mondiale de l’eau, engageons-nous à utiliser l’eau comme un instrument de paix. Que ce soit en prenant des mesures pour préserver les ressources en eau, en soutenant des projets d’accès à l’eau potable dans les régions défavorisées ou en plaidant en faveur de politiques et de pratiques de gestion de l’eau durables, chacun peut contribuer à construire un avenir où l’eau est synonyme de paix et de prospérité pour tous.