Une soirée de soutien est organisée par le Lions Club de Genève,  le jeudi 25 avril 2019 à l’hôtel des Bergues, en faveur du Centre pour Handicapés de Kaya (CHK).

Ouvert en 1992, le CHK est l’un des meilleurs centres de rééducation du Burkina Faso et le seul à offrir une prise en charge orthopédique globale. Il accueillant chaque année plus de 1’000 personnes souffrant d’un handicap physique. Grâce aux soins prodigués, ces patients retrouvent mobilité, dignité et autonomie. 

Grâce au soutien de l’Association suisse Morija et à l’engagement de chirurgiens bénévoles, il offre une palette de soins complémentaires: chirurgie orthopédique, appareillage et kinésithérapie. 

La réputation et la qualité des soins conduisent le Centre à faire face à une demande croissante. Désormais limité dans ses capacités, il doit impérativement s’agrandir pour traiter davantage de patients. 

Un nouveau projet

Au cours de l’année 2017-2018, l’association Morija et le groupement d’architectes suisse NOMOS ont construit deux nouveaux bâtiments qui accueillent 36 lits supplementaires, permettant d’augmenter de 30% la capacité d’hospitalisation du centre. Les volumes offrent désormais suffisamment de place pour les familles et des bonnes conditions de travail pour le personnel soignant. Des espaces ombragés facilitant l’accueil et le repos ont également été aménagés. 

Les plans sont basés sur les principes de la Voûte Nubienne.

Cette méthode architecturale réhabilite des techniques de construction anciennes, mais adaptées aux

conditions locales. Elle permet de bâtir des habitations aux toitures voûtées avec un outillage de base et des matériaux locaux.En utilisant la terre et la pierre au détriment du béton armé et de la tôle, la construction a un faible impact environnemental. Parfaitement étanche et résistante à la chaleur, cette technique permet la réalisation de bâtiments solides et durables, offrant confort thermique et esthétique. 

Par ailleurs, un programme de formation est mis en place, contribuant à l’indépendance de maçons qui finissent pour la plupart par trouver un emploi.