Des écoliers se lavant les mains
avec le dispositif installé par Morija.


Hamado utilisant le lave-mains The Drop®.

Le 15 octobre marque la journée internationale du lavage des mains, mise en place dès 2008 dans le but de sensibiliser les populations sur les conséquences liées au fait de ne pas se laver les mains, ou de ne pas le faire correctement.
Chaque année, environ 5’000 enfants de moins de cinq ans décèdent des suites d'une maladie diarrhéique due à l'utilisation d'eaux contaminées. Une bonne hygiène constitue le meilleur vaccin contre la propagation des maladies. C’est un moyen efficace et peu coûteux !

Morija a mis en place le Programme WASH qui repose sur 3 volets complémentaires : l’eau (accès à l’eau potable), l’assainissement (construction de latrines) et l’hygiène (sensibilisation).
Pour lutter contre la transmission des maladies et la contamination de l’eau, le volet hygiène du Programme est destiné à sensibiliser les populations en leur expliquant entre autres les causes de la contamination des eaux et l’importance de se laver les mains. Des séances de sensibilisation communautaires ont lieu afin d’encourager un changement de comportement et d’expliquer de manière efficace la pratique du lavage des mains avec du savon.

Lave-mains The Drop®
Chaque famille bénéficiaire d’une latrine du Programme WASH reçoit le dispositif de lavage des mains éco-sanitaire The Drop®. Il peut être installé de manière très simple sur un bidon opaque de 5 litre d’eau. Placé à proximité de la latrine, il permet de se laver les mains jusqu’à 75 fois. Ce dispositif est robuste et très simple d’utilisation, il suffit de faire pression avec le dos de la main, beaucoup moins sale que la paume, sur le lave-mains pour libérer l’eau. Il permet d’économiser 70 % d’eau, ce qui réduit significativement le nombre d’allers-retours au puits pour remplir le bidon !

Hamado Ilboudo, père de famille, est l’heureux bénéficiaire d’un lave-mains The Drop® : « Dans ma famille, tout le monde l’a compris, le lavage des mains à la sortie des latrines est entré dans les habitudes. On se rappelle les bonnes pratiques, disons même qu’on se surveille ! »

Le savon Kabakourou
Ce savon multi-usage est le savon artisanal local. Il a l’avantage d’être moins cher que les savons industriels, d'être de bonne qualité, et de posséder un gabarit suffisant. Utilisé pour la lessive, la vaisselle et la toilette, les gens ne s’en servaient pas pour se laver les mains. Grâce à la sensibilisation effectuée par les animateurs du Programme WASH, il sert désormais aussi à laver les mains !

#1

#1

#1